fondue-de-course-57

fondue-de-course-57

TRAIL DE GALILEE A WISEMBACH (88), 25 octobre 15 (26 km, 1300m de D+): un charmant trail 100 % nature

TRAIL DE GALILEE A WISEMBACH (88), 25 octobre 15 (26 km, 1300m de D+): un charmant trail 100 % nature

 

« Ne limitez pas vos défis … défiez vos limites » (site Internet de la course)

 

b9101d_64b597e23b944b54935942ef6966dde6.jpg_srb_p_799_533_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srb.jpg

Rien ne saurait remplacer l'Endurance trail pour lequel j'avais en guise de récompense reçu un dossard gratuit pour le refaire cette année (le 23 octobre) – j'aurais dû mais mes deux accompagnateurs ont eu chacun une urgence médicale – mais la découverte de ce petit trail vosgien a été heureuse. Heureuses aussi mes retrouvailles avec les Vosges que j'aime tant.

 

DSC00939.JPG

Ainsi, ce matin du 25 octobre, j'arrive à Wisembach vers 8H15, petit village niché au pied de la vallée de Galilée (à quelques km de Saint - Dié) ; la météo s'annonce sereine malgré le temps couvert, il ne fait pas trop frais, pas comme en 2012 où 2ni avait à la même époque couru dans la neige par – 2 degrés (le trail faisait alors 22,5 km).

wisembach moi.JPG

Je retire mon dossard, mon cadeau (un très joli tee – shirt aux couleurs fétiches : rose et violet, affichant le slogan « Je vois la vie en Vosges »),

DSC00979.JPG

puis retourne à la voiture compléter mon équipement.

DSC00942.JPG

Quelques foulées en guise d'échauffement (pas assez ...), et c'est l'heure de se ranger derrière la ligne de départ.

DSC00945.JPG

Sur la musique de Carmina Burana, le départ est donné, nous empruntons tout de suite un sentier qui va au bout de 500 m nous conduire sur la première montée qui va me cramer ! J'admets que les premiers km sont éprouvants pour moi qui n'ai plus l'habitude de participer à des petites courses où ça va très vite, trop vite pour moi,mais c'est l'occasion de travailler son cardio et ses relances … dur dur quand même, d'autant plus que je ressens rapidement ma douleur à l'ischio de la jambe gauche. Bref, je fais avec, l'essentiel étant pour moi d'apprécier le décor (tellement changeant et paré des magnifiques couleurs automnales), me faire plaisir à chaque pas, retrouver l'ambiance des petites courses en général conviviale, et c'est le cas pour Wisembach, incontestablement.

DSC00948.JPG

C'est vraiment un peu avant la roche de ?

DSC00955.JPG

que le parcours devient plus technique, plus sauvage, plus exigeant même si ça reste modeste pour moi, et sur les 10 derniers km, peut – être plus, j'ai le sentiment de décoller pour de bon, à l'aise dans les montées (certaines sont très raides!!) comme dans les descentes (celle sur le 3ème ravito est particulièrement accidentée). D'ailleurs, en matière de ravito, le trail de Galilée n'a rien à envier des grandes courses : variété et qualité, et gentillesse des bénévoles se font remarquer. Quant au balisage, il est parfait, impeccable.

DSC00954.JPG

DSC00959.JPG

DSC00965.JPG

DSC00966.JPG

DSC00967.JPG

DSC00968.JPG

DSC00969.JPG

DSC00970.JPG

Encore quelques centaines de mètres (j'aperçois le clocher de l'église), descente sur le village, c'est (déjà) la fin, mais j'aurai tout de même mis 3H15, terminant 6ème féminine sur 21 (pas nombreuses les filles!).

DSC00972.JPG

DSC00974.JPG

Vite je me change, papote un peu, fais un tour au lac blanc ...

DSC00978.JPG

puis faut songer à rentrer.

 

En définitive, un beau petit trail chouettement organisé, très nature, convivial, où chacun peut trouver son plaisir quelque soit son niveau.

DSC00949.JPG



31/10/2015
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres