fondue-de-course-57

fondue-de-course-57

TRAIL DES MINEURS : Allons – y pour Halanzy ! (Belgique, 7 mai 2016)  ACTE IV

TRAIL DES MINEURS : Allons – y pour Halanzy ! (Belgique, 7 mai 2016)  ACTE IV

 

 

13133121_1016334681736374_3967882453223740816_n.jpg

 

ACTE I : mercredi 4 mai : fractionné sur stade (dur dur! J'abhorre ce genre de séance)

ACTE II : jeudi 5 mai : repos ( facile !)

ACTE III : vendredi 6 mai :sortie récupération à Rombas (13 km) Mon acolyte et moi avons battu le record (au moins mosellan) du temps de parole sur une sortie !

 

20160506_191324_resized.jpg

 

ACTE IV : samedi 7 mai, 17H : trail des Mineurs à Halanzy, 23 km, 600 mètres de D+ (quelle chaleur !)

 

b4a07b_171afb64896440a48660fa14dd491b5e.jpg

 

ACTE V : dimanche 8 mai, course du muguet à Vitry – sur - Orne (9,5 km, 3 boucles) : lessivée !

 

Donc donc donc jeudi je tombe par hasard sur ce trail en consultant le calendrier des courses belges : ça tombe bien, c'est à 40 minutes en voiture de chez moi, par contre l'inscription un peu chère (14 euros quand on s'inscrit sur place, tee – shirt offert aux 100 premiers pré – inscrits par Internet).

 

Samedi 7 mai sera comme vendredi 6 mai une journée chaude et presque estivale. Pour la première fois de l'année j'enfile un trois – quart et un tee – shirt. Et pour la première fois depuis le 6 février je cours sans plâtre ! Juste une attelle pour le sentiment de sécurité. J'arrive sur les lieux environ 40 minutes avant le départ, et constate qu'il y a une affluence extraordinaire dans ce petit village sis à la frontière, au point de tourner en rond pour trouver une place ; n'en déplaise au couple « senior » posté sur le trottoir pour empêcher les retardataires de se garer le long de leur murette, moi je me gare en face dans cette rue certes interdite aux véhicules « n'ayant pas droit ». Mince alors, c'est jour de fête et les places sont chères !

 

DSC01976.JPG

 

DSC01977.JPG

 

Nul besoin de faire un échauffement … la chaleur est tenace sur ce stade de foot, je n'ose pas entamer ma gourde. Discours des officiels, coup de pétard, le cortège déjà suant s'élance en direction des mines.

DSC01978.JPG

 

Très peu de route au départ, tant mieux, mais le plus gros des difficultés se situe précisément sur les tout premiers km : un véritable mur de terre sèche et hyper friable met déjà à rude épreuves nos jambes, mais ça me plaît ! Puis c'est une ascension en lacets qui finit en escaliers qui achève ce premier acte très sympathique niveau paysage et difficultés.

 

13125015_1016777661692076_5144779385451539524_n.jpg

 

13221350_1016775658358943_7384315576088409788_o.jpg

 

DSC01979.JPG

 

DSC01980.JPG

 

DSC01981.JPG

 

DSC01982.JPG

 

DSC01983.JPG

 

DSC01984.JPG

 

Ca redescend un peu, et à ce moment j'entends quelqu'un parler de la « dame des photos ». Un peu interloquée, je finis par me retourner ; c'est bien à moi que ce coureur du FOC (Florange Athlétique Club) s'adresse, m'ayant croisée deux semaines plus tôt sur le semi thionvillois, appareil photo en main. Faut dire qu'il y a beaucoup de Français sur ce petit trail.

Premier ravito au 4ème km (commun à celui du 9km dont le départ était d'ailleurs commun au 23, alors bonjour le monde au départ, déjà qu'il faisait chaud comme ça!). Je bois, soucieuse d'économiser ma poche à eau. De toute façon au deuxième ravito (16me km), je la ferai remplir.

 

13147761_1016783475024828_262948218891569871_o.jpg

 

DSC01985.JPG

 

Les distances entre coureurs et groupes de coureurs s'allongent inexorablement. Le parcours est chouette, extrêmement varié, mais jamais difficile. Le chemin transfrontalier fait partie des passages les plus charmants.

 

DSC01993.JPG

 

DSC01994.JPG

 

DSC01995.JPG

 

DSC01996.JPG

 

DSC01997.JPG

 

DSC01992.JPG

 

De nombreux photographes font eux aussi la course … aux photos. Bonne ambiance, on ne se sent pas seuls. Il y a régulièrement du monde pour nous encourager. Un coureur me rappelle qu'il ne faut pas manquer l'apéro ! Ah oui, la bonne bière belge ! Mais il reste pas mal de km à couvrir.

 

_DSC8048.JPG

 

_DSC8049.JPG

 

DSC01987.JPG

 

DSC01989.JPG

 

DSC01991.JPG

 

Merci pour l'ambiance !

DSC01998.JPG

 

Le dernier km est tout en descente. 2H34 de course où je me suis fait plaisir sur chaque mètre parcouru. C'est tout le plaisir de la découverte.

Je regagne ma voiture pour prendre mes affaires de douche et de rechange, et voilà que j'aperçois un groupe revêtu d'un tee – shirt orange fluo ; je me dis que ce sont sans doute des bénévoles, mais une jeune femme retient mon attention. « C'est le sosie belge d'Angélique », me dis – je. Mais non c'est bien elle parée du tee – shirt offert aux 100 premiers. Je termine la soirée avec eux, mais m'abstiens cette fois de boire le nectar belge mousseux. Rien dans l'estomac et la route après. Pas prudent, vu mon taux de résistance à l'alcool …

 

DSC02000.JPG

 

Le lendemain matin, en forme, je me résous à faire les 10 km de Vitry consistant en 3 boucles dans le village. J'y retrouve entre autres Nicolas du RAC avec qui j'ai couru vendredi soir. Il fait chaud, et merci à lui pour m'avoir boostée sur les premiers km car les premiers mètres furent douloureux pour mes jambes, vu que je n'avais pas fait d'éhauffement. Je mets deux minutes de plus que l'an dernier (normal compte tenu du bloc de vitesse), et par extraordinaire, je reçois la coupe 2ème V1. Une belle matinée sportive dans un esprit de convivialité propre aux courses de la vallée de l'Orne.

 

DSC02001.JPG

 

DSC02003.JPG

 

DSC02007.JPG

 

DSC02010.JPG

 

Et le podium VIEUX  ! (les V4 dont le plus âgé a mis je crois deux minutes de plus que moi !!!)

DSC02014.JPG

 

 

Repos deux jours … le 22 mai est prévu un trail vosgien de 50km avec 2600 m de dénivelée positive (plus que les Marcaires le même jour : bref y a pas photo … ! mes jambes sont en manque de dénivelé et de gros cailloux).



15/05/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres