fondue-de-course-57

fondue-de-course-57

UTHK (Ultra Trail du Haut Koenigsburg) : un « ultra » du centre Alsace petit format et plutôt roulant (7 septembre 2014)

UTHK (Ultra Trail du Haut Koenigsburg) : un « ultra » du centre Alsace petit format et plutôt roulant  (7 septembre 2014)

 

20140907-thk84-040.JPG

 

THK2014 005.JPG

 

Les jours passent, les entraînements s’enchaînent et s’intensifient, les distances s’allongent inexorablement…

       Après le 92km au départ de Bitschwiller les Thann le jour de mon anniversaire, je décide de m’inscrire à l’UTHK (84 km et 3300 m de dénivelé positif) au départ de Kintzheim, petit village du 67. La course a lieu le 7 septembre, avec un départ nocturne donné à 2H … Je trouve un sympathique hôtel à 100m du départ (réservé 3 semaines plus tôt), mais inutile de dire que la nuit a été courte pour ne pas dire quasi blanche, avec des températures extérieures dignes d’un mois de juin.

20140906_181638_resized.jpg

      Réveil à 1H du matin, le sac a été soigneusement préparé la veille, il pèse … ; on nous a dit samedi que des contrôles seraient effectués sur le parcours, alors un peu à contre – cœur j’emporte veste gore, bonnet, gants … Je prends soin aussi de me munir des bâtons (facultatifs) car sur le 92 j’étais contente de les avoir même si j’ai plus souffert des épaules que des jambes. Mais 300g de plus sur le sac ne me gêne plus …

 

20140907_014613_resized.jpg

     

08ntnd.jpg

 

1H50 : briefing, puis photos, puis départ donné par Monsieur le Maire. Kintzheim by night, ça vaut la peine !!  Il y a beaucoup de monde pour nous encourager jusqu’à ce qu’on quitte la route qui nous emmène à travers les vignes, et ça monte, ça monte, mais je cours, je me sens bien, je cours cependant au pas de marche, je m’économise … La nuit donne bizarrement des ailes ; Pierre – Arnaud avec qui je m’entraîne régulièrement est à la traîne. Il devra s’arrêter au 1er ravito (21ème km), pris de vomissements dus à l’eau de son Kamel (pas rincé).

080ztr.jpg

Je continue, gagnée à force par une certaine déprime car les 20 premiers km sont ennuyants ; en effet,  c’est du grand chemin forestier. En plus, j’ai commis l’erreur d’avoir trop petit – déjeuné, ce qui me causera certains désagréments. Un moment, nous sommes 4 filles à courir ensemble, mais la suissesse Julia Fatton (qui sera la vainqueur féminine de la course) est très forte, impossible à suivre.

THK2014 017.JPG

Ouf, on aborde les charmants et tortueux singles à travers les bois. On a déjà pris beaucoup de hauteur.

THK2014 022.JPG

   Le jour se lève tout doucement sur un ciel prometteur. Je me réjouis d’avoir mis du long car vers 6H du matin on ressent la petite fraîcheur matinale. Pas de vent, le ciel est uniformément bleu, les premiers rayons percent les cimes. Au 3ème ravito (vers 8H30), je fais le plein d’eau. On est au 50ème km. Tout va bien. Je ne ressens pas le besoin de sortir les bâtons. Nouvelle grosse montée, je pousse les cuisses avec les mains.

20140907_084704_resized.jpg

   

08fsbs.jpg

 

 

THK2014 140.JPG

On traverse de magnifiques paysages. Le 4ème ravito est posté dans un charmant et bucolique jardin privatif : un petit coin d’éden. Difficile de repartir ! puis, 10 km plus loin, nous attend la fameuse montée du château du Haut Koenigsburg. Celle – là est éprouvante … On est au 75ème km. Sur place, on est salué par des ménestrels, troubadours, et autres gentes damoiselles et gentes damoiseaux du château qu’on a le privilège de traverser de haut en bas, de long en large. Sympathique incursion dans une autre époque …

08qz48.jpg

   

086mh5.jpg

Plus que de la descente, mais les jambes pèsent, mon GPS indique momentanément 7,2 km à l’heure alors qu’on est sur du faux plat descendant. Je veux accélérer, mais rien à faire, les jambes ne répondent pas aux commandes du cerveau … il faut attendre que la pente soit plus sévère pour m’entraîner sur le bas de Kintzheim et franchir la ligne d’arrivée au bout de 11H16 de course, précisément 1 heure après Julia, et ce sous un soleil radieux et chaud.

20140907_132419_resized.jpg

 

20140907_132434_resized.jpg

   Je finis 4ème féminine et 29ème au scratch sur 107 finishers. Mais ce modique ultra, je l’aurai fait en mode ultra compét’ … tout en dosant les efforts.

 

10527871_958816030811064_5683354083643319895_n.jpg

Bref, un trail alsacien roulant, une organisation exceptionnelle, une météo propice, des bénévoles chaleureux, souriants, accueillants, des douches fantastiques (le grand luxe allemand), des cadeaux généreux (superbe veste finisher), une journée MERVEILLEUSE.

 

THK2014 281.JPG

 

20140907-thk84-041.JPG
 

            Et merci aux amis de m’avoir envoyé des SMS d’encouragement tout au long de la course !

 Le départ:

https://picasaweb.google.com/107694704027811921378/20140914VideoDepart84kmUltraTrailDuHautKoenigsbourgCharly?feat=email   



18/09/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres