fondue-de-course-57

fondue-de-course-57

TRAIL DE MALLING (4 novembre 18) , 18 km, 400m de D+ : TOUS PARTANTS POUR UN FRIENDS' TRAIL !

TRAIL DE MALLING (4 novembre 18) , 18 km, 400m de D+ : TOUS PARTANTS POUR UN FRIENDS' TRAIL !

 

45336144_10216400620106082_6886609381983518720_n.jpg

 

Une semaine auparavant, alors que je nous conduis, Nicolas et moi – même, au trail de nuit du Graoully à Woippy, Barbara appelle mon passager

au téléphone, et en profite pour lui suggérer de me faire participer au trail de Malling dans la campagne sierckoise. J’ignore parfaitement à quel

moment ce trail a lieu, mais je me laisse naturellement et spontanément tenter pour ne pas dire séduire par l’idée. J’apprends au retour que la date

de l’événement est fixée 8 jours après ! « Quoi ?? C’est déjà dimanche prochain ! », m’exclamé – je. A vrai dire, je ne pouvais plus reculer, et

puis pourquoi reculer, pourquoi réfléchir à deux fois, pourquoi marquer une réticence puisque mon coeur avait déjà et tout de suite donné sa

réponse ? J’allais en effet retrouver la fabuleuse et non moins chaleureuse HAPPY TEAM!J’allais aussi et enfin faire la connaissance de notre

fabuleux et non moins extraordinaire « écri - coureur » messin, Olivier dont les poèmes donnent pour des centaines de lecteurs devenus

complètement addicts une saveur douce et inédite à la pratique de la course à pieds.

45500571_10156878600786926_2254581973240512512_n.jpg

 

Bref, j’attends avec impatience ce grand rassemblement dominical et me délecte à l’avance de pouvoir à nouveau courir avec Nicolas, de pouvoir

mêler en cadence nos pas et nos mots tout en ménageant de précieux arrêts photos qui font tout le charme des sorties nicotresques où on ne se

prend pas la tête, arrêts photos lui valant cette remarque lancée par un coureur qui nous dépassait à Malling: « La course avec Nico, c’est café

klatsch ! ».

 

Nous partons donc à la fraîche de l’aire de co-voiturage ; Nicolas n’a que 20 minutes de retard … 20 minutes après, nous voilà débarqués à

Malling direction la salle de retrait des dossards. J’enfile fièrement le tee – shirt des Happy team, croise du monde, Flo, les P’tits Potos bien sûr

qui eux aussi auraient tant voulu qu’Olivier les escorte sur le 10 km. Mais Olivier n’avait pas dit son dernier mot …

DSC04868.JPG

 

Ca caille, les mains et les pieds regrettent subitement la chaleur douillette du lit … mais le ciel déjà bleu est promesse d’une très belle journée

automnale.

 

Le groupe des Happy gonfle progressivement … le moment de la photo du départ est arrivé. Quelques essais d’abord en groupe restreint, puis la

générale, et enfin la première ! Il y a autant de monde que sur une photo de classe !

 

 

DSC04869.JPG

 

 

DSC04871.JPG

 

45583919_10156878600766926_3796598064274210816_n.jpg

45554213_10156878600761926_1509344609820475392_n.jpg

45357111_10156878600461926_1981002237341597696_n.jpg

Le signal du départ retentit avec un peu de retard compte tenu du nombre impressionnant de participants à cette 3ème édition. Le groupe reste

relativement soudé sur les premières centaines de mètres, avant d’éclater, formant de petites grappes de coureurs, ou des graines isolées, ou

encore des duos comme celui de tête formé par Régine et Olivier qu’on a vite perdus de vue.

 

 

DSC04873.JPG

 

 

DSC04874.JPG

 

DSC04878.JPG

DSC04879.JPG

DSC04880.JPG

DSC04883.JPG

DSC04884.JPG

DSC04886.JPG

DSC04887.JPG

DSC04888.JPG

45416243_10156878603041926_616301904028237824_n.jpg

DSC04890.JPG

DSC04891.JPG

DSC04892.JPG

DSC04893.JPG

DSC04895.JPG

DSC04897.JPG

DSC04900.JPG

45399446_10156878605676926_355368823886446592_n.jpg

DSC04901.JPG

DSC04907.JPG

DSC04909.JPG

45388084_10156878606296926_7820075310648393728_n.jpg

DSC04910.JPG

DSC04912.JPG

Le parcours est varié, bucolique, charmant à souhait, les ravito bien placés, les bénévoles sympathiques ; j’apprécie tout particulièrement cette

portion forestière en dévers où la vigilance est à l’épreuve. Excepté la première montée où ça bouchonnait, nous venons à bout de toutes les

montées en courant (ça sert de courir avec Nico dans la forêt de Rombas à la conquête de la Tour de Drince!). Il n’y a que sur les derniers

kilomètres que nous hâtons la cadence, cassée tout à coup par l’irruption d’un néo – Happy en baskets vertes assorties au tee - shirt (photo

indispensable !) arrivant en sens inverse et nous accompagnant sur la fin de la course, puis repartant derechef en sens inverse pour terminer la

course avec les P’tits Potos. Voilà comment Olivier à défaut de posséder le don d’ubiquité, réussit par sa gestion de course et surtout par son

grand coeur à contenter tout le monde.

DSC04914.JPG

45414761_10156878606466926_1797269459178618880_n.jpg

 

 

 

 

 

Nous aurons mis Nicolas et moi – même un peu moins de deux heures, deux heures évidemment trop courtes, trop éphémères, mais deux heures

de ce qui correspond à une conception du bonheur et à un art de vivre auxquels sous aucun prétexte je ne déroge.

 

 

45522230_2177690185830732_2783586833026514944_o.jpg

 

 

Cette matinée aura été l’illustration parfaite de ce que représente cette équipe formidable, de ses valeurs de partage, d’amitié, de soutien, de

respect, de ses éclats de rire, de sa simplicité et de sa générosité fondamentales. Alors merci encore Barbara et Nicolas de m’avoir entraînée dans

cette "so friendly"aventure que je ne suis pas prête d’oublier.

45572518_10156878625856926_8218715723883610112_n.jpg

 

Je dis aussi bravo aux uns et aux autres, merci à Rachel d’être passée nous voir, et termine en beauté par cette définition poétique du bonheur :

 

 

 

Le bonheur (Cabrera).jpg

 



16/11/2018
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres