fondue-de-course-57

fondue-de-course-57

TRAIL DU VIEIL ARMAND (11 avril 2015): un trail physique et chargé d'histoire

TRAIL DU VIEIL ARMAND  - (Wuenheim, Haut Rhin) : 22 km, 900m de D+

Un trail court, mais très physique, sélectif et chargé d’histoire !

Premier trail de l’année 2015, au terme d’un entraînement fort modeste étant donné les petits ennuis de santé et le travail qui parfois absorbe beaucoup de temps et d’énergie.

   Le départ est donné samedi 11 avril à 15H30 dans ce petit village viticole du Haut Rhin du nom de Wuenheim, situé sur la route des vins d’Alsace, non loin de Guebwiller. Les pluies du matin cèdent la place à un temps de plus en plus clair avec des températures clémentes. Néanmoins je garde le coupe – vent, frileuse et prudente comme je suis.

 

17nb3k.jpg

   Nous retirons les dossards, visitons une expo – musée sur le vin puis procédons à un échauffement à travers le vignoble. Quelques rayons de soleil caressent nos têtes.

20150411-vieilarmand-005.JPG

 

17owlt.jpg

Puis retour au village pour s’aligner sur le départ. Il y a beaucoup de monde. Des « Poilus » de la première guerre mondiale ouvrent le cortège …

17wnuq.jpg

 

A peine rangés, le coup de pistolet retentit et nous surprend ; certains partent littéralement comme des balles (sans vouloir faire de l’humour…). Je me demande même si le départ du 22km n’est pas commun avec celui du 8 km mais au bout de 2 km environ j’en dépasse pas mal, y compris des coureuses qui ont à mon sens présumé de leurs forces. Il faut dire que la première montée est longue, très longue, interminable, mais le parcours est exceptionnellement beau, sauvage et technique car très rocailleux, et emprunte sur une grande partie des sentiers de liaisons entre les fortifications et tranchées de la première guerre mondiale. Après l’ascension vers la cantine Zeller (ravitaillement n°1), nous empruntons l’intégralité de la crête des « pains de sucre » pour redescendre en direction du « Hirtzenstein » et ensuite monter par la fameuse tranchée surnommée « Suisse Lippique » par les combattants allemands.  Le circuit nous fait même passer à  l’intérieur d’un rocher fortifié éclairé pour l’occasion, mais pas suffisamment pour moi qui n’ai pu esquiver la chute … Puis descente vers la cantine Zeller (où nous retrouvons le ravitaillement, la parcours faisant un « 8 »), descente qui n’en finit pas et malmène les pieds et mon ventre atteint depuis le départ de maux que ne combattent pas les antalgiques. Enfin nous apercevons en contrebas les vignes, ça sent la fin (déjà !), je ne prends pas la peine d’attraper le verre d’eau qu’on me tend 1km avant la fin car je suis lancée et sais qu’il restera un petit raidillon à gravir. Il fait d’ailleurs de plus en plus chaud. Un chœur d’encouragements se fait entendre. Enfin, j’arrive au bout de 2H26 de course intense, une moitié de coureurs devant moi, l’autre moitié derrière.

20150411-vieilarmand-161.JPG

 

18wyvd.jpg

18hnw3.jpg

 

18vxm9.jpg

 

18sbac.jpg

 

18n35c.jpg

 

18qnra.jpg

 

18xkn4.jpg

 

1811ri.jpg
 

18xs6m.jpg

La chute ...

 

18t06q.jpg

Les derniers mètres

 

    Nous pouvons désormais déguster du vin à loisir, mais je m’abstiens et me rue sur le thé qu’on nous propose. On remporte tout de même une belle bouteille de Pinot noir, cuvée 2008. Il faut dire que l’organisation est irréprochable.

Le lendemain matin nous remettons ça : 27 km de course (plutôt en mode rando – course) en 4H (ascension du grand Ballon + visite du Hartmannswillerkopf, rebaptisé le « Vieil Armand »), et le surlendemain rando de 4H (vignoble + Silbertahl)

 

17eegm.jpg

  

17dgon.jpg

 

 

171l66.jpg

 

17ftp1.jpg

 

Prochaine course : Niederbronn – les – Bains  dimanche 19 avril (58 km).

 

Wuenheim en ruines:

wuenheim en ruines.gif

 

  

 



18/04/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres