fondue-de-course-57

fondue-de-course-57

6 juillet 2014 – FOLL’DINGUE vs FLO DINGUE !!

6 juillet 2014 –  FOLL’DINGUE vs FLO DINGUE !!

 

A l’issue de ma semaine chargée en entraînements (une semaine sportivement folle !), je trouve opportune l’idée d’accompagner ma non moins folle copine Florence sur le grand parcours de la Foll’dingue à Rombas, course baptisée ainsi en raison des 3 redoutables côtes qu’elle fait éprouver plus ou moins durement – mais durement quand même ! – aux concurrents.

 

P1030012.JPG

 

P1030021.JPG
 "Black and Pink"

 

Les pluies torrentielles de la nuit écoulée devaient rendre le sol mou, sinon spongieux, voire complètement marécageux. Heureusement un beau et franc soleil nous accueille sur le stade du fond Saint – Martin, lieu de départ de la course. On s’échauffe à peine, et on est déjà bien transpirants.

P1030016.JPG

 

On rencontre çà et là les habitués fous de l’épreuve, quelques photos sont prises, l’heure tourne, il nous faut nous positionner sur la ligne de départ.

 

SAM_3570.JPG

Bernard, Rachel (notre championne), Stéphane

 

SAM_3579.JPG

 

P1030020.JPG

2ème essai !

 

Les consignes sont données par Joël Dumon, et vite le coup de pistolet retentit pour donner à voir un joli ruban de coureurs multicolores qui va croissant et serpentant sur les magnifiques sentiers de la forêt de Rombas.

 

   Florence gère dès le début ; je l’ai prévenue : « c’est faisable, tu peux (je serais complètement folle de l’entraîner sur une épreuve cassante et trop exigeante), mais ce sera pas facile. » Je laisse même entrevoir une très très probable montée sur le podium pour sa catégorie (nouvelle depuis cette année : il y a un petit « 2 » à la place du « 1 »).

 

   Le début est identique à l’an dernier : ça monte, mais ce n’est pas méchant. A vrai dire, les premiers km alternent modestes montées et descentes. Mais quand on aperçoit le 2ème ravito, on comprend. Il faut prendre des forces pour parvenir à la fameuse Tour de Drince qui surplombe la vallée de l’Orne. Je rassure Flo en lui disant que celle – là est longue, certes, mais elle se fait par paliers, donc ce n’est pas si raide. Flo est tout de même impressionnée. Par contre, la 3ème côte est un véritable « mur » … Folle et perverse, cette course nature de 16 km (et 750 m de dénivelé positif) !!

 

    On y arrive, à ce mur ! obéissante et disciplinée (mais pas soumise !!), ou du moins attentive à mes conseils, Flo s’aide de ses bras pour mieux actionner ses jambes, et c’est une véritable guerrière stoïque qui se hisse au sommet de cette méchante côte. Elle souffre (intérieurement), mais pas l’ombre d’un renoncement ou d’un quelconque découragement. Admiration ! Allez, ce n’est plus que de la descente, un tour de stade, et 2H01 pile après Flo franchit la ligne d’arrivée, fatiguée mais pas esquintée.

 

mad day 233.JPG

 

SAM_3609.JPG

 

SAM_3610.JPG

Une course sans Bernard, c'est un ciel sans soleil !

 

    On se ravitaille, on se douche, puis on se tient prêt pour les récompenses. Je sais qu’elle est 2ème V2, mais elle attend d’entendre son nom prononcé par l’organisateur pour y croire. Chose faite, tonnerre d’applaudissements !

 

P1030024.JPG

 

P1030025.JPG

 

P1030028.JPG

Joël distribuant la coupe au doyen de la course: il est né en 1934 !!! et en plus, classé 73ème sur 84 (sur la mini Foll'dingue, mais quand même !!)

 

P1030031.JPG

Après l'effort, le réconfort

 

P1030026.JPG

 

P1030033.JPG

L'AC Rombas, un club qui sait préserver cet esprit de convivialité qui nous fait revenir chaque année

 

DSCN1608.JPG

Grâce et élégance !

 

PS: pas eu le temps de prendre une photo de 2ni qui devait être à Saulxures sur Moselotte ! Je n'en croyais pas mes yeux quand je l'ai aperçu sur la  ligne de départ !!

 

dixit ERASME dans son Eloge de la Folie (paru en 1508).

 

 

   

 

  

 

  



09/07/2014
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres